Arc-en-Ciel Théâtre Coopérative d’Education Populaire

50580460arc-en-ciel-th-tre-poitou-charentes

  Arc-en-ciel Théâtre est un réseau coopératif d’éducation populaire qui regroupe d dizaine de compagnies qui utilisent toutes dans le même esprit le THÉÂTRE INSTITUTIONNEL, comme méthode d’éducation populaire.

À l’origine du Théâtre Institutionnel : le théâtre-forum. Il est, avec le théâtre image et le théâtre invisible un des outils du Théâtre de l’Opprimé, introduit en France dans les années  80 par le dramaturge Brésilien Augusto Boal, dans les secteurs associatifs, que ceux de l’éducation et de la formation, qu’auprès des collectivités territoriales et des institutions gouvernementales.

ARC-EN-CIEL THÉÂTRE a fait évoluer cette méthode afin de travailler AVEC les publics et non pour eux. En se basant sur des situations concrètes du quotidien théâtralisées, le groupe réuni  autour d’une question et d’un enjeu, débat des différentes alternatives possibles, et examine les conséquences qui en découlent.

Grâce au théâtre-forum, il transforme l’histoire, prend conscience que tout n’est pas fatalité, teste les effets de son action sur les autres et sur son environnement. Il s’agit pour des citoyens réunis en assemblée de devenir auteurs de leurs parcours, en éprouvant pleinement leur liberté de sujet dans l’espace théâtral.

Nouveau numéro de Résonnances

 Retrouvez toutes les infos sur la revue Resonnances sur www.resonnanceseducpop.org
0001(12)
Nous sommes à un tournant dans la manière de concevoir notre vivre ensemble.
Depuis la fin de la dernière guerre mondiale, le projet né de la résistance nous promettait le bonheur des jours heureux en inventant les mécanismes de la solidarité nationale entre les générations et les diverses catégories sociales.
C’est ainsi que s’est renforcée et développée continûment une activité peu à peu prise en charge par de nombreux professionnels, le travail social.
Aujourd’hui un mouvement de recul, voire de retrait se met en place pour prôner une société où il n’y aurait plus ni assistés, ni charges de solidarité, mais un laisser-faire généralisé.
Cette mutation met en question le champ du social et les nombreux médiateurs qui y agissent et y travaillent.
L’éducation populaire a sans aucun doute quelque chose à nous dire pour que nous puissions penser cette mutation et même peut-elle nous aider à la travailler pour que nous parvenions à imaginer une solidarité sociétale plus juste et plus efficace.

En vente 10 € –BON DE COMMANDE

 


Valid XHTML 1.0 Transitional